Plante

Les soins de l'occlusion dentaire offerts par votre dentiste

Dentisterie Fontionnelle

L'occlusion

On définit l'occlusion par la façon dont les dents ferment ensemble et par la manière de mastiquer. Le fait d'avoir une bonne occlusion résulte en des dents qui s'usent peu et restent stables longtemps, ainsi que des muscles et articulations exempts de tensions et de douleurs.

Le traitement de la musculature en cas de dysfonctionnement temporo-mandibulaire peut inclure des exercices, de la physiothérapie, de l'ostéopathie, de la chiropractie, de l'acupuncture, du biofeedback, des conseils en diététique, l'application de sachets de glace, de la médication, de l'immobilisation, etc.

Les problèmes graves de dysfonctionnement temporo-mandibulaire peuvent exiger d'autres rayons X et un plan coordonné de traitements avec d'autres professionnels de la santé, comme un orthodontiste ou un chirurgien buccal.

Occlusion dentaire

Les problèmes d'occlusion

À tout moment de la vie, on peut ressentir de la douleur ou un claquement dans la région de l'articulation de la mâchoire. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause. Mais le plus souvent, ce sont les muscles de la mâchoire qui causent ces problèmes. On est rarement en présence d'une pathologie de l'articulation, telle que l'arthrite.

Signes et symptômes

Les problèmes d'occlusion peuvent entraîner des ennuis comme des dents ébréchées, usées (une fois rendues à la dentine, les dents s'usent six fois plus vite qu'à la normale. Ainsi, vos dents s'usent plus vite que vous avancez en âge chronologique), des dents instables ainsi que des articulations déficientes et des muscles douloureux. Nous évaluons la gravité des problèmes d'occlusion en observant les signes et les symptômes suivants :

  • Dents usées
  • Dents instables ou déchaussées
  • Inconfort musculaire ou articulaire

Des dents instables ou déchaussées (traumatisme d'occlusion)

Les pressions masticatoires normales ne provoquent pas le déchaussement des dents à moins qu'il y ait infection ou maladie parodontale (perte d'os). Le serrage de dents ou une pression masticatoire excessive peuvent cependant détacher les dents d'un os sain. En outre, un parodonte enflammé et des dents qui ne s'emboîtent pas correctement peuvent entraîner le déchaussement des dents, malgré une mastication normale. Ces conditions peuvent causer de l'inconfort et mener à la perte prématurée des dents.

De l'inconfort musculaire ou de l'articulation (dysfonction temporo-mandibulaire)

La dysfonction temporo-mandibulaire est le terme généralement utilisé pour décrire les problèmes cliniques des muscles de la mastication et des articulations temporo-mandibulaires. Elle peut provoquer des douleurs faciales. Ce dysfonctionnement peut être constant ou intermittent, et les symptômes varient considérablement d'un individu à un autre.

Dysfonction temporo-mandibulaire

Évaluation et diagnostic par le dentiste

Une analyse fonctionnelle en plusieurs étapes de la dentition pendant l'examen nous donne l'information nécessaire à un diagnostic. Cette analyse exige que nous prenions des empreintes diagnostiques, un arc facial, une empreinte d'occlusion et des photographies, si nécessaire. Après l'analyse des problèmes d'occlusion, un plan de traitement sur mesure est établi.

La mastication difficile, les dents usées, les changements de position des dents ou la douleur des articulations des mâchoires sont des signes avant-coureurs de difficultés et devraient normalement inciter le sujet à consulter le dentiste.

Options de traitement

  • Analyse fonctionnelle plus poussée pour établir un plan de traitement final.
  • Plaque occlusale (thérapie de l'articulation), protection des dents.
  • Équilibration majeure d'occlusion.
  • Entretien et réévaluation.
  • Reconstruction des dents.
  • Modification de la diète.
Dents et gencives

Plaque occlusale; thérapie de l'articulation

Une gouttière de nuit en acrylique peut être faite sur mesure. Elle est conçue pour s'adapter aux dents inférieures ou supérieures, protéger les surfaces de contact des dents et réduire au minimum les pressions excessives subies par les muscles et l'articulation de la mâchoire. Ce traitement initial de thérapie occlusive et musculaire est considéré comme une approche prudente et réversible.

Une gouttière, également connue sous le nom de plaque occlusale, utilisée comme correctif, sert également à vérifier si la mâchoire s'est replacée ou si l'occlusion s'est améliorée. Si l'amélioration a été obtenue avec la gouttière, celle-ci peut être portée continuellement. On peut aussi corriger l'occlusion pour éliminer le besoin de gouttière.

Les plaques occlusales, généralement faites de résine acrylique, sont sujettes au bris et à l'usure. Habituellement, on s'en sert pour une période relativement courte de quelques mois. Toutefois, dans les cas de bruxisme ou de serrement de dents fréquent, le port d'une plaque occlusale pendant le sommeil, qui procure un certain confort, peut s'avérer nécessaire tout au long de la vie. Son remplacement périodique doit alors être prévu.

Équilibration d'occlusion

Une équilibration majeure de l'occlusion peut exiger le meulage sélectif des surfaces de mastication des restaurations présentes, des dents normales (les dents peuvent rester sensibles pendant quelques mois), des couronnes ou des ponts fixes dans le but de trouver une position stable avec de bons contacts, égaux de chaque côté. Certaines restaurations seront peut-être à changer après ces traitements.

Occlusion balance

Cet aspect de la santé buccale est souvent négligé ou oublié. Au CDMD, nous avons acquis les connaissances concernant cet aspect primordial de la dentition, une bonne fonctionnalité.

Pour vous aider à mieux comprendre les procédures de cette section, vous pourrez visionner au bureau, à l'aide de notre système de présentation vidéo 3D, les traitements proposés en détail.

une Santé dentaire globale

Dentiste Clinique Dentaire Rive-Sud Brossard Longueuil Chambly Carignan Laprairie St-Lambert St-Bruno

© 2012 Centre dentaire Michel Demers. Tous droits réservés.
Conçu et propulsé par Anekdotes Communications